Prodijplein128 

ban prodij_copie_copie 

La Ville de Lyon soutient les projets des jeunes

samedi 1 octobre 2022
Projets prodij / Prodij TJAM / Asie et Orient / Et si on conjugait solidarités au local?

Et si on conjugait solidarités au local?

Écrit par 

Un an de reportage itinérant en Asie du Sud-est auprès d'associations locales luttant contre l'exclusion sociale.

reflet local

Fruit d’une réflexion commune à deux jeunes diplômés en solidarité internationale, ce projet de reportage itinérant en Asie du Sud-est a pour objectif la découverte et la médiatisation des initiatives associatives de solidarité locale dans cette région du monde.

L'ONG de développement Frères des Hommes, qui oeuvre depuis plus de 45 ans à la création d'un monde plus solidaire, grâce à des projets menés sur tous les continents en partenariat avec des ONGs locales, est notre soutien principal. La grande majorité de nos reportages sera liée à ses partenaires en Asie et diffusés dans ses supports de communication. Nous lui reverserons la moitié des dons que nous récolterons.

 

Un projet qui valorise l'engagement solidaire de proximité

 

La réflexion a débuté en 2009, autour d'un projet qui permettait de sortir des sentiers battus du monde de la solidarité, en évitant de transposer au Sud un projet de développement élaboré au Nord. Pour agir avec pertinence et lutter contre les inégalités, il faut écouter la parole de ceux qui connaissent le contexte d’intervention, vivent les difficultés au jour le jour, et les mécanismes sociétaux à l’œuvre.Ainsi peut naître une action pertinente.

 

C'est donc pour valoriser l'engagement solidaire local que nous réalisons ce projet. Nous voulons apporter notre contribution à ceux qui s'engagent localement pour les autres, en médiatisant leurs actions. Les reportages sont la base de notre approche : une fois les informations recueillies (textes, photos, témoignages audio, sons), nous les mettrons en forme et les diffuserons sur notre site internet (en cours de création), afin d’offrir aux associations locales que nous rencontrerons la visibilité qu’elles n’ont pas toujours. Nous avons isnscrit ce projet dans le cadre associatif en créant notre propre structure, qui se nomme Reflet local, à l'image de notre volonté d'être un miroir des intiatives locales.

Traverser l'Asie du Sud-est à la rencontre de populations marginalisées

carte asie simonet

Schéma de notre itinéraire

 

Nous avons tous les deux effectué des stages et volontariats en Asie du Sud-est, ce qui a créé une affinité particulière avec cette partie du monde, sociologiquement et culturellement très riche. Bien que caractérisée par une forte croissance au cours des dernières décennies, cette région a vu les inégalités s'accroître, et abrite aujourd'hui de nombreuses inégalités socioéconomiques. 

 

Afin de médiatiser cette réalité, nous avons ciblé cinq associations, dans cinq pays d’Asie du Sud-est (une par pays: Inde, Bangladesh, Vietnam, Cambodge, Indonésie), qui travaillent avec un public en situation d’exclusion et de marginalisation socioéconomique (paysans exclus de leurs terres, indigènes spoliés dans leur environnement naturel, travailleurs pauvres…). Nous passerons plusieurs semaines avec chaque structure, afin de découvrir leurs membres, de comprendre leur engagement, la cause qu'ils défendent, de décrypter le fonctionnement de l’association, son poids dans le débat public national ... Nous avons limité le nombre de pays, et donc de structures, afin de disposer de suffisamment de temps auprès de chacune. Nous rallierons les pays par voie terrestre, traversant ainsi toute la région du Sud-est asiatique pendant un an, d'Oulan-Bator à Jakarta.


Informations supplémentaires

  • Arrondissement: 1er
  • Date de commission: jeudi, 08 mars 2012
  • Statut du projet: En préparation
Lu 2911 fois
Thibault Simonet

Le projet "Et si on conjuguait solidarités au local ?" est soutenu par deux acteurs: présentations!

Thibault: 24 ans, éducateur auprès de sans-abri

simonet avatar 1

J'ai découvert le milieu de la solidarité internationale à 19 ans, au cours d'un projet d'échange entre une association d'éducation populaire de la région nantaise et une association de quartier de Ouagadougou, au Burkina-Faso. J'ai passé un mois là-bas, et j'y suis retourné l'année suivante. En 2010, j'ai fait un stage en ONG de 6 mois dans le cadre de mes études, dont 3 mois passés en Indonésie auprès de paysans expropriés. A mon retour, j'ai voulu revenir vers la solidarité locale, et je me suis engagé avec des sans-abri, à Lyon. Ce projet de reportage en Asie sera pour moi une nouvelle expérience solidaire.

 

 

Fabienne: 25 ans, animatrice auprès de sans-abri

simonet avatar 2

Jai commencé à m'engager dans le milieu associatif en 2007, avec une association nationale oeuvrant dans le domaine de l'enseignement aux personnes incarcérées. Je suis ensuite partie en 2009 faire un volontariat de six mois au Vietnam pour une ONG locale, qui organise des chantiers et des projets éducatifs en lien avec des personnes handicapées, des enfants orphelins et des jeunes des quartiers défavorisés. Dans le cadre de mes études, j'ai effectué en 2010 un stage de journalisme dans une revue de solidarité internationale à Paris, avant de revenir sur Lyon pour m'engager auprès de sans-abri.

Site internet : fr.ulule.com/solidarites-au-local/

Retrouvez-nous sur facebook

facebook-icone-5764-32

PRODIJ LYON


Rechercher sur le site