Prodijplein128 

ban prodij_copie_copie 

La Ville de Lyon soutient les projets des jeunes

samedi 1 octobre 2022
Projets prodij / Prodij TJAM / Afrique / Echos des Terres d'Ethiopie

Echos des Terres d'Ethiopie

Écrit par 

     

AT ETH Simiens Istock03



Dans le cadre du projet VVVSI* en Ethiopie, 10 jeunes français de 15 à 25 ans ( 5 garçons, 5 filles) partent au village de Mekaribya cet automne pour débuter les travaux du refuge de Zéritu. C'est le premier village porteur du projet de développement en tourisme solidaire de l'association Anima Africa qui organise le séjour.

Objectifs du séjour

Le premier objectif est d'accompagner les habitants à construire de façon pérenne en utilisant les pierres locales pour les soubassements et la terre du village pour fabriquer des briques de terre crue qui constitueront les murs.

Cette approche de construction permettra de façon durable d'éviter la déforestation et parallèlement de construire un refuge accueillant les touristes. En finalité, les habitants prendrons le contrôle de la gestion de cette infrastructure et l'argent issu de son exploitation servira à améliorer les infrastructures actuelles en mauvaise état : dispensaire, école, maisons.

Le deuxième objectif est un échange interculturel avec des jeunes du village autour d'un projet sur le thème de la musique.

Parmi les 10 jeunes français, 5 sont accueillis au Foyer Chalets et participeront au projet sur la base du volontariat.

Programme

Départ le 18 octobre 2014 :

Après un transfert en avion depuis la France jusqu'à Addis, capitale de l'Ethiopie, puis la ville de Gondar, le groupe rejoindra Débark en bus avant d'atteindre, après 5 jours de trek le village de Mékaribya dans les montagnes du Simien, à quelques encablures de la frontière avec l'Erythrée.

Il est ensuite prévu deux semaines d'échange avec un groupe de jeunes du village. L'échange sera composé d'un chantier solidaire et d'activités interculturelles sur le thème de la musique.

Les jeunes vont être mis en situation tout d'abord en participant au trek puis en contribuant à la construction du local. Ils partageront leur emploi du temps avec les jeunes éthiopiens pour que l'échange soit fructueux et riche en partage.

Une équipe de professionnels (guide, muletiers, cuisinier et aide cuisinier) se chargera d'acheminer le matériel de camping et les vivres. Pendant l'ensemble du séjour, l'équipe sera composé d'un médecin (chargé de l'aspect médical et sanitaire), d'un cuisinier, d'éducateurs et d'un responsable Anima Africa.

Retour le 9 novembre 2014

Motivations des jeunes

Suite à la présentation du projet, les jeunes ont réalisés que le tourisme organisé par les agences de voyages posait plus de problèmes aux autochtones qu'il n'apportait de bénéfice. Ils considèrent anormal et injuste que les villageois voient passer sur leurs terres des centaines de touristes avec lesquels ils ne sont pas en contact et dont ils ne tirent aucunes ressources.

Par ailleurs, ils sont curieux de découvrir ces jeunes éthiopiens, loin de la modernité telle que nos jeunes la connaissent et intéressés par leur mode de vie, de comprendre comment vivre sans technologies (électricité, télévision, ordinateur, téléphone, ...). Ils ont également portés un vif intérêt à l'échange programmé autour de la musique, pressé qu'ils sont de partager leur culture musicale et d'apprendre de la leur.

Enfin, ils souhaitent découvrir une «vraie nature sauvage», «une terre pure, des paysages et des animaux».

Objectifs éducatifs

D'une part, qu'ils puissent tirer les bénéfices des contacts qu'ils auront avec les jeunes du village,

qu'ils s'investissent, à leur niveau, dans la réalisation des objectifs que nous avons définis et auxquels ils ont adhéré.

D'autre part, qu'ils se découvrent à travers la difficulté du trek et des peurs qu'ils peuvent avoir dans la création du lien avec les jeunes du village. Surmonter ces deux épreuves devra leur permettre d'appréhender différemment leurs difficultés du quotidien, renforcés qu'ils seront par cette expérience hors du commun.

Cette aventure permettra également de renforcer les liens avec les éducateurs qui vont les accompagner au gré d'un quotidien d'une teneur totalement différente et nouvelle.

Par ailleurs, le retour apportera certainement une nouvelle ambiance à l'ensemble du groupe de jeunes, créant ainsi une dynamique dont chacun à son niveau pourra en tirer profit.

Montage du projet

Evalué à 10.000 € pour ce qui concerne uniquement le Foyer Chalets, les fonds nécessaires sont constitués pour partie de subventions du ministère des affaires étrangères et européennes, d'une part et probablement d'une aide du grand Lyon.

Le reste des fonds à lever se répartira entre les actions que nous allons mener conjointement avec l'association Anima Africa.

L'ensemble de l'équipe éducative et le groupe de jeunes sont solidaires dans la préparation et l'animation de cette journée.

*VVVSI : Ville Vie Vacances Solidarité Internationale

 

 

Informations supplémentaires

  • Arrondissement: 1er
  • Date de commission: mercredi, 25 avril 2012
  • Statut du projet: En préparation
Lu 1548 fois

Retrouvez-nous sur facebook

facebook-icone-5764-32

PRODIJ LYON


Rechercher sur le site